Les consultations juridiques et le traitement des dossiers continuent pendant le confinement sanitaire

Chers Clients, Chers futurs éventuels Clients,

J’ai écouté dans les médias des scientifiques et des médecins spécialistes (notamment ceux qui ont vécu l’épidémie en Chine). Ils ont dit que le confinement sanitaire est indispensable pour enrayer l’épidémie du coronavirus. En conséquence, nous avons chacun une responsabilité dans la gestion de l’épidémie, par notre action individuelle de respecter les interdictions et libertés encadrées par la consigne gouvernementale de confinement.

Pour assumer ma responsabilité individuelle qui a un impact sur l’évolution (l’expansion ou la réduction) de l’épidémie dans notre département,

J’adapte le fonctionnement du cabinet en suivant, du mieux que je le peux, la consigne du confinement. Tout en respectant, du mieux que je le peux aussi, la relation contractuelle entre vous et le cabinet, notamment les obligations professionnelles que j’ai à votre égard dans le cadre du traitement de votre dossier.

Je vous prie de trouver les règles de fonctionnement du cabinet pendant le temps du confinement sanitaire :

Les consultations juridiques ont lieu exclusivement par téléphone

Pour essayer de préserver la santé de tous, les consultations juridiques se font désormais exclusivement par téléphone.

La consultation dure une heure. Son prix est de 180€ TTC.

Si vous souhaitez avoir une consultation juridique,

Tout d’abord, je vous invite à contacter le secrétariat au 0590207451 pour transmettre vos disponibilités, c’est-à-dire les dates et créneaux horaires pendant lesquels vous êtes disponible.

Ensuite, le secrétariat vous rappellera dans les meilleurs délais pour vous transmettre la date du rendez-vous.

Puis, vous aurez la possibilité de payer le prix de la consultation soit par virement bancaire, soit par carte bleue grâce au lien de paiement à distance de l’application SUMUP. En effet, le cabinet est équipé depuis plusieurs années de la solution SUMUP pour les paiements par carte bancaire.

Aussi, je vous demande de me communiquer par mail les documents relatifs au motif de la consultation, pour que les conseils juridiques soient fiables et adaptés à la situation que vous me décrirez.

Enfin, le rendez-vous téléphonique aura lieu (sauf contre-temps de votre côté ou du mien). Je vous contacterai sur le numéro de téléphone que vous aurez communiqué.

Les autres règles de fonctionnement du cabinet restent d’actualité

Je vous demande de me transmettre, par mail ou par l’intermédiaire du secrétariat au 0590207451, toute nouvelle information au sujet de votre dossier.

Si vous avez des inquiétudes sur le suivi de votre affaire, je vous encourage à contacter le secrétariat au 0590207451 pour expliquer le sujet de votre inquiétude et pour demander le suivi du dossier. Je ferai de mon mieux pour vous informer dans les quatre jours ouvrés après votre message.

Pour information, mon secrétariat externalisé est joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Je vous demande de manifester de la bienveillance aux secrétaires qui recueillent vos messages. En effet, les secrétaires n’ont pas accès aux dossiers et ils n’ont pas connaissance du suivi de votre affaire. Ils me transmettent les messages en temps réel, je les traite au fur et à mesure dans un délai raisonnable. Je vous serai gré de vérifier régulièrement la messagerie vocale de votre téléphone portable, puisqu’il est possible que le secrétaire ou moi-même, y déposions un message.

Enfin, si vous envisagez (pour quelque raison que ce soit) de formaliser une réclamation au Bâtonnier de l’ordre des avocats, au sujet du travail que le cabinet accomplit dans le cadre de votre dossier, je vous suis reconnaissante, préalablement à sa formalisation au Bâtonnier, de me faire part de votre plainte par mail, puis de contacter le secrétariat au 0590207451 pour signaler que vous avez transmis une réclamation. Je répondrai à votre plainte dans les meilleurs délais. Vous conserverez ensuite votre liberté de formaliser la réclamation auprès du Bâtonnier de l’ordre des avocats.

Mon petit livre de secours en cas de stress lié à la pandémie du coronavirus, pour travailler vos dossiers au mieux pendant le confinement, tout en prenant soin de ma famille, de mon foyer et de moi

“Les 50 règles d’or pour ne pas stresser” (4€48) d’Helen Monnet, aux éditions Les mini-Larousse, conseille par exemple ceci :

  • Ne traitez que les problèmes que vous pouvez résoudre
  • A chaque jour suffit sa peine
  • Soyez vrai le plus souvent que possible
  • Cessez de ressasser
  • Estompez votre stress par l’humour
  • Offrez-vous de la patience
  • Soyez créatif
  • Accueillez au mieux tout ce qui vient

Je vous souhaite un confinement constructif.

J’exprime ma gratitude à tous ceux qui travaillent (et ne sont pas confinés) parce que leur activité professionnelle est essentielle aux autres et à la société guadeloupéenne dans son ensemble.

Cordialement,

Laurence Hibade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *