Qu’est-ce donc la rhétorique ?

A la définition du dictionnaire,

Je préfère citer l’explication, claire et imagée, à la portée de tous, d’un expert qui
est docteur en sciences politiques et qui enseigne la rhétorique à Sciences Po.

Explication de Clément Viktorovitch dans l’émission “Par Jupiter!” du 18 octobre 2019 :

“La rhétorique, c’est ce que nous faisons tous.

“Tout le monde a de la rhétorique l’image que ce serait une discipline particulièrement réservée aux juristes, aux avocats, aux Hommes politiques (NDLR : j’imagine qu’il y a un “h” majuscule), à ceux qui font du marketing, aux publicitaires. Mais, absolument pas du tout. Quand vous cherchez à convaincre votre compagne ou votre compagnon de manger un poulet rôti plutôt qu’une salade végane le soir, c’est un travail rhétorique. Il n’y a pas plus rhétorique comme situation que de devoir convaincre un groupe d’amis d’une destination de vacances, par exemple”.

“Enseigner la rhétorique, ce n’est pas apprendre des choses nouvelles. C’est simplement passer dans le conscient des choses que l’on fait inconsciemment pour essayer de le faire un peu mieux, un peu plus efficacement. Au fond, c’est trouver les armes pour argumenter sa pensée et faire porter sa parole, faire porter sa voix. C’est aussi, à l’inverse, trouver les armes pour décrypter les argumentations qu’on nous soumet. Parce que le problème de la rhétorique, ce n’est pas la rhétorique en soi. Elle n’a rien de bénéfique ou de maléfique. Le problème de la rhétorique c’est qu’il y en a quelques-uns qui en disposent et d’autres qui la subissent aujourd’hui. Donc l’enjeu c’est de l’enseigner au plus grand nombre possible”.

Charline Vanhoenacker : “C’est un outil démocratique ? C’est-à-dire : la caractéristique de la démocratie, c’est qu’on a la parole en démocratie. Il faut aussi que le citoyen s’arme de rhétorique. C’est ce que vous dites ?”

Clément Viktorovitch : “Exactement, pour moi, la rhétorique c’est l’une des disciplines les plus démocratiques qui soit (…).

Note pour le lecteur :

Si vous avez envie de connaître la suite de l’explication, l’émission peut être écoutée en podcast sur le site internet de France Inter. Je n’ai pas d’actions à Radio France (elle n’est pas privatisée). Simplement, je n’ai pas le temps de retranscrire l’intégralité de l’explication qu’a donnée l’expert en rhétorique.

Note transversale sur la Justice, la Rhétorique (ce mot mérite ici un grand “R”) et la Démocratie (idem) :

Le débat judiciaire c’est de la rhétorique puisqu’il y a du raisonnement, de la logique, de l’argumentation, le respect du contradictoire (chacune des parties peut répondre aux arguments présentés par les autres parties). Le débat judiciaire est donc un débat démocratique, d’autant qu’il y a des règles à respecter dans le débat judiciaire, celles du code de procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *