LA RÉPONSE À LA QUESTION DU 4 NOVEMBRE 2019

LE 7 NOVEMBRE 2019

VOIX-OFF, EN ÉCOUTANT D’UNE OREILLE L’EMISSION DE RADIO « PAR JUPITER ! » EN DIRECT SUR FRANCE INTER (deux chanteurs, dont ANGELE !!!, chantent “on a le même tempo mais pas le même pattern”) :

Les 42 membres du comité de rédaction, qui ont « déglucimé » depuis, viennent de remettre leur production à la directrice de publication, pour répondre à la question anonyme. La réponse est déclinée comme suit, sur une feuille de papier blanc à petits carreaux arrachée d’un bloc-note à couverture orange :

« Cher Monsieur,

Nous pensons que la réponse la plus claire que nous puissions apporter à votre question est une étude de texte de l’extrait du manuel de déontologie de la profession d’avocat de Messieurs ADER & DAMIEN. Celui dont nous disposons date de 2008. En même temps, nous sommes certains que, s’agissant du principe d’humanité dans le serment de l’avocat, il n’y a pas eu de grands bouleversements entre 2008 et jusqu’à ce jour :

« C’est l’humanité qui place l’avocat aux côtés d’hommes ou de femmes (victimes ou coupables) qui souffrent et qui traversent des épreuves humaines difficiles et souvent angoissantes. L’avocat doit faire preuve de compassion et de bienveillance envers les personnes qui viennent le trouver. Mais il doit également faire preuve d’humanité à l’égard de son adversaire ».

L’étude de texte est annexée à la présente. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Nous nous permettons de vous offrir une clé usb sur laquelle est enregistrée une playlist de chansons susceptible d’apaiser les émotions qui vous traversent depuis le jour de la plaidoirie.

Nous vous prions de recevoir, Cher Monsieur, l’expression de notre sincère considération ».

ETUDE DU TEXTE

L’humanité est « la disposition à la compréhension, à la compassion envers ses semblables, qui porte à aider ceux qui en ont besoin » (le Larousse).

Un homme ou une femme est « un être (mâle ou femelle) appartenant à l’espèce animale mammifère de la famille des hominidés, seul représentant de son espèce (Homo sapiens), vivant en société, caractérisé par une intelligence développée et un langage articulé » (le Larousse).

Souffrir c’est « éprouver des souffrances morales, être particulièrement affecté par des difficultés, des peines, être malheureux » (le Larousse).

Une victime est un individu « qui a subi un mal, un dommage », « qui pâtit, qui subit les effets d’une situation, d’événements, de choses néfastes » (le Larousse).

Un coupable est un individu « qui a commis une infraction et qui en est jugé responsable devant la loi » (le Larousse).

Une épreuve c’est « une difficulté qui éprouve le courage de quelqu’un, qui provoque chez lui de la souffrance. Le malheur, l’adversité » (le Larousse).

L’angoisse c’est une « grande inquiétude, anxiété profonde née du sentiment d’une menace imminente mais vague. Pour certains philosophes existentialistes, comme Heidegger, c’est l’expérience fondamentale de l’homme, qui lui permet de saisir la réalité du monde, ainsi que la sienne propre. C’est un sentiment pénible d’alerte psychique et de mobilisation somatique devant une menace ou un danger indéterminés et se manifestant par des symptômes neurovégétatifs caractéristiques (spasmes, sudation, dyspnée, accélération du rythme cardiaque, vertiges, etc.) » (le Larousse).

L’avocat est un « auxiliaire de justice dont la mission consiste à assister et à représenter en justice une personne qui se présente à lui et à défendre ses intérêts devant les différentes juridictions » (le Larousse).

La compassion est le « sentiment de pitié qui nous rend sensible aux malheurs d’autrui ; pitié, commisération » (le Larousse).

La bienveillance est « la disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui». (le Larousse).

L’adversaire est « la personne opposée à une autre dans un combat, un jeu, une discussion, un procès etc… Un antagoniste, un concurrent » (le Larousse).

https://www.youtube.com/watch?v=WpjEnIWQqK4 (Génération Goldman – Famille)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *