Le cabinet et les écrits en quelques mots

La rentrée est passée. L’année judiciaire est en cours.

Les consultations juridiques au cabinet sont sur rendez-vous exclusivement, à Pointe-à-Pitre (du lundi au vendredi) et Pointe-Noire (une fois par mois le samedi matin), en contactant le secrétariat au 0590207451 pour prendre rendez-vous.

Le cabinet, à savoir le secrétariat externalisé et l’avocate qui y travaillent, font preuve de sérieux dans la prise en charge des dossiers des clients. Ils font de leur mieux pour la clientèle.

Le quotidien du métier est exigeant, passionnant et humainement enrichissant.

En premier lieu, les articles (consultables dans l’onglet “Ecrits”) ont pour vocation d’expliquer des informations juridiques pour qu’elles soient à la portée de tous, juristes et non juristes.

En deuxième lieu, les articles sont un moyen de faire connaître au lecteur l’importance du droit dans notre quotidien, sa richesse et ses subtilités.

En troisième lieu, les articles sont polysémiques et colorés de philosophie, de sociologie, de littérature, de psychologie, d’humour, de culture et de culture artistique, parce que l’Avocat est également un observateur de l’époque et du monde dans lesquels il évolue. L’Avocat d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier, parce que l’espace-temps, la culture plurielle, désormais mondialisée et connectée, de l’Avocat ne sont pas les mêmes. Toutefois, l’Avocat d’hier et l’Avocat d’aujourd’hui partagent le sacerdoce, la combativité, l’humanité, la sacralisation de la liberté d’expression conforme à la loi, la puissance de la parole qui éclaire et construit, parmi d’autres valeurs qui traversent les âges, les frontières, les classes sociales, et cetera, et cetera.

Il est à espérer que la lecture des articles soit une première aide pour les lecteurs.

Il est toujours conseillé de consulter un avocat pour avoir une réponse juridique adaptée à la situation que vous rencontrez. Un de mes professeurs répétait en cours que le bon juriste est celui qui répond « ça dépend » à une question. Car la réponse juridique à votre question dépend des circonstances précises que vous rencontrez et des documents qui sont en votre possession. C’est l’une des raisons pour laquelle les honoraires de l’avocat sont libres et qu’ils varient d’un cabinet à l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *